Où vont les pièces jetées dans la fontaine Trevi à Rome

Que deviennent les pièces jetées dans la fontaine Trévi à Rome ?

Où vont donc les pièces de la fontaine Trevi à Rome ?

En plus de faire un voeu, jeter une pièce dans la fontaine est une bonne action.

La fontaine Trévi est l’un des monuments les plus visités de Rome. D’ailleurs si vous vous attendez à une petite place bucolique avec un café à l’angle, vous faîtes une grave erreur. Mais en plus de cette foule qui enserre la fontaine, les visiteurs ont pour habitude de jeter une pièce dans la fontaine. Et cette coutume a pris tellement d’ampleur que la mairie de Rome a dû prendre des mesures pour gérer cet afflux de pièces. C’est ainsi que commença l’histoire des pièces de la fontaine Trévi.

Tous les ans, plus d’un million d’euros est jeté en pièces dans la fontaine Trevi à Rome

Il existe une superstition qui veut que chaque personne qui jette une pièce dans la fontaine reviendra à Rome. Donc pour forcer le destin les touristes éblouis et émerveillés par l’une des plus belles villes du monde n’hésitent à aucun moment à jeter une petite pièce de monnaie pour avoir la chance de revenir à Rome.

Pendant des années des pièces furent jetées dans la fontaine Trévi à Rome, bien qu’il était formellement interdit de les ramasser, certains n’hésitaient pas à aller collecter la monnaie au fond de la fontaine. Et puis avec le temps les choses se sont structurées. Au milieu des années 2000 on ramassait environ 500 000 euros par an et puis cette somme a dépassé le million d’euros pour atteindre 1,4 millions d’euros en 2016.

Où vont les pièces de la fontaine Trévi ?

La plus grande fontaine de Rome

La splendide fontaine Trévi de Rome

Devant cet afflux d’argent, la mairie de Rome avait décidé que le ramassage serait effectué par les agents de l’association caritative Caritas. Les fonds récoltés leur permettant ainsi de financer leurs activités pour venir en aide aux plus démunis.

Mais avec le temps la municipalité de Rome a commencé à s’intéresser aux pièces de la fontaine de Trevi. En 2017, une déclaration maladroite de la Mairie de Rome créée la polémique. En effet celle-ci souhaite récupérer les pièces de la fontaine pour financer le fonctionnement de la ville. Devant le lever de boucliers et les réactions unanimes de la presse, la mairie est obligée de clarifier les choses.

Virginia Raggi, la maire de Rome a donc fait une déclaration officielle au journal du Vatican en déclarant que « personne n’avais songé à supprimer ces fonds à l’association Caritas ». La mairie souhaitait juste assurer un décompte précis de ce qui était ramassé dans la fontaine en passant par le service de la société ACEA. Une société en charge de l’entretien et de la propreté à Rome.

Les choses sont donc rentrées dans l’ordre. Et les pièces de la fontaine de Trevi serviront bien à financer les oeuvres de charité de l’association catholique. Dans la capitale du catholicisme, nul ne doute qu’il ne pouvait en être autrement.

Les touristes et Rome une histoire d'amour italienne

La foule venue admirer la fontaine Trévi est impressionante

crédits photos: Arnaud & Yann – escaledenuit.com