les armes de la Côte d'Ivoire

Le classement des plus grandes villes de Côte d’Ivoire

Voyage à la découverte des plus grandes villes de Côte d’Ivoire.

1. Abidjan, le poumon économique du pays

L'emblème de la ville d'Abidjan

La principale ville de Côte d’Ivoire, c’est Abidjan. L’une des villes les plus riches d’Afrique mais c’est aussi la plus grande ville de Côte d’Ivoire. Avec plus de 12 000 habitants au km2 cette ville est l’une des plus densément peuplée du continent.

Ce qui est incroyable à Abidjan, c’est que la ville rassemble pratiquement 5 millions d’habitants. C’est plus de 20% de la population du pays.

Que faire à Abidjan ?

A Abidjan, tout commence peut-être par la visite de la cathédrale Saint-Paul.  A l’intérieur de cette cathédrale vous attend de splendides vitraux qui montrent des scènes africaines. Cet édifice religieux fut bâti au début des années 80 et le pape Jean-Paul II vint par deux fois. La première fois pour la pose de la première pierre et la seconde pour bénir cette singulière Cathédrale Saint-Paul d’Abidjan. 

Après la visite de Saint-Paul d’Abidjan, vous irez vous perdre dans cette mégalopole africaine qui n’est autre que l’une des plus grandes villes d’Afrique

Et parce qu’Abidjan se trouve sur les bords de l’Océan Atlantique. Alors pourquoi ne pas partir en bateau sur l’une des lagunes pour découvrir l’île Boulay. Un quartier prestigieux où les ivoiriens les plus fortunés ont fait construire leurs villas.

Toujours dans le même esprit balnéaire et farniente, il y a les deux villages Assine Mafia et Assouindé. Ici vous pourrez bénéficier d’une ambiance incroyable au bord de jolies plages de sable blanc, bordées de cocotiers. L’endroit parfait pour reprendre son souffle. Et si vous souhaitez encore un peu plus découvrir le pays, la réserve d’Abokouamékro, ou le parc national des îles Ehotilé et la réserve du mont Nimba sont des lieux d’exception qui vous permettront de découvrir l’âme du pays.

2. Bouaké, l’une des plus grandes villes de Côte d’Ivoire

Située dans la région de Gbêkê, Bouaké est une ville du centre de la Côte d’Ivoire. Elle se trouve à 350 kilomètres au nord d’Abidjan. La ville compte un peu moins de deux millions d’habitants, lorsque l’on prend en compte son agglomération.

L’activité économique de Bouaké pèse environ 3% du PIB de la Côte d’Ivoire. Cette ville est surtout dépendant de l’agriculture. On cultive autour de la ville l’Igname, la banane plantain, l’ananas, le mil ou encore le manioc et le sorgho.

3. Daola

Cette ville du centre-ouest de la Côte d’Ivoire n’est pas forcément la plus médiatique, mais c’est de part son nombre d’habitants l’une des plus grandes villes du pays. Située à 141 kilomètres de la capitale politique Yamoussoukro et à 383 kilomètres d’Abidjan, Daola enregistre près de 300 000 habitants.

Daola est donc  la troisième plus grande ville du pays et elle se trouve dans une zone forestière de la Côte d’Ivoire. Elle est entourée par les villes de Bouaflé à l’Est, Issia au sud, Vavoua au nord et Zoukougbeu à l’ouest.

4. San Pédro, une ville côtière dynamique

Longtemps au coude à coude avec Yamoussoukro San Pedro compte désormais plus de 460 000 habitants.

Située dans le sud du pays, San Pédro connaît un climat chaud et très humide. A noter que dans cette partie du globe les températures moyennes mensuelles varient tout au long de l’année entre 23 et 32 degrés.

Sur le plan géographique San Pédro est bordée au sud par le golfe de Guinée, à l’ouest par la ville de Sassandra, au nord on trouve la ville de Soubré. Tandis qu’à l’ouest on trouve les villes de Tabou, Grand-Béréby et la frontière avec le Libéria.

5. Yamoussoukro, la capitale de la Côte d’Ivoire

La Capitale de la Côte d’Ivoire est une espèce de Brasilia à l’africaine.  Yamoussoukro est une grande ville voulue par l’ancien président Houphouët-Boigny.  Cette ville se trouve dans la région des lacs à 240 kilomètres d’Abidjan. Yamoussoukro est désormais une ville dynamique qui compte 400 000 habitants environ.

Que faire à Yamoussoukro ?

L’un des bâtiments incontournable de Yamoussoukro est sa basilique. Un édifice religieux construit en trois ans est à ce jour l’une des plus grandes basiliques du monde.

Autre point de passage la grande Mosquée de Yamoussoukro. La capitale ivoirienne se voulant oeucunménique, elle est un point de rencontre entre le nord et le sud, entre l’islam et le christianisme.

Après cette visite religieuse, l’autre point incontournables de la ville est le lac aux caïmans sacrés. Situé dans l’enceinte du palais présidentiel c’est l’une des choses incontournables à voir à Yamoussoukro.

6. Divo, l’une des plus grandes villes de la Côte d’Ivoire

La population de la ville de Divo est estimée à 400 000 habitants. Au coude à coude avec Yamoussoukro en terme d’habitants, Divo est une ville rural qui se trouve à une centaine de kilomètres de Yamoussoukro.

Autour de Divo, on trouvera les villes de Lakota, Tiasalé, Fresco ou Grand-Lahou et d’Oumé.

7. Khorogo

Située dans la région de Poro, cette ville se trouve dans le nord du pays. Elle enregistre pratiquement 280 000 habitants.

Khorogo signifie en langue sénoufo, « héritage ». Cette ville historique du nord se trouve dans la région des savanes. Non loin des frontière du Mali et du Burkina Fasso.

8. Anyama, la banlieue d’Abidjan

Cette ville ne se trouve dans la région des lagunes à une dizaine de kilomètres de la plus grande ville du pays. Elle bénéficie donc d’une croissance dans le sillage de la ville d’Abidjan. La population de la ville est estimée à un peu plus de 200 000 habitants.

A noter que la ville d’Anyama est jumelée depuis 1998 avec la ville de Pontault-Combault en Seine et Marne (France).

9. Man, la ville aux 18 montagnes

Cette ville de l’Ouest de la Côte d’Ivoire est située dans une cuvette entourée par une chaîne de montagnes. C’est d’ailleurs de là que lui vient sont surnom de ville aux dix-huit montagnes. Le nom de la ville provient quant à lui du prénom de la fille d’un ancien chef ivoirien. Vers la fin du XIX ème siècle celui-ci fit ordonner le sacrifice de sa fille Manle qui fut enterrée vivante dans la forêt. En son souvenir la ville pris le nom de Man.

La population de la ville de Man doit aujourd’hui avoisiner les 220 000 habitants. Cette ville se trouve dans la région de Tonkpi, une région montagneuse. L’activité de la ville est principalement agricole, on y cultive le café, le cacao des denrées qui sont exportés.

Que faire à Man et aux alentours ?

Les principales attractions touristiques autour de la ville de Man sont de visiter la cascade naturelle de Man. En contrebas de la cascade ont trouve une piscine naturelle. Il est donc possible de s’y baigner.

 Pour ceux qui sont ouverts à la randonnée et à l’aventure, il est possible de se rendre sur le Mont Tonkoui ou sur la dent de Man. Deux sommets qui culminent à un peut plus de 1 000 mètres d’altitude. Pour les moins téméraires, il est possible de se rendre en 4×4 au sommet du Mont Tonkoui.

En redescendant pourquoi ne pas faire un détours par la forêt sacrée de Gbêpleu pour aller à la rencontre des singes.

10. Abengourou

« Je n’aime pas les palabres », c’est l’origine du nom de cette ville ivoirienne. Abengourou c’est la grande ville de l’Est du pays, située à quelques encablures du Ghana tout proche. Cette ville est située à environ trois heures de car de la capitale.

On compte environ 160 000 habitants à Abengourou, une ville ivoirienne qui se trouve dans la région d’Ingénié-Djuablin.

Que faire à Abengourou ?

La pisciculture de Tchegbkro située à deux pas d’Abengourou, est une « ferme d’élevage de poisson ». Un lieu qu’il est possible de visiter, mais surtout, les propriétaires ont eu la bonne idée d’emménager un petit espace de restauration où l’on peut déguster les poissons.

Autre point fort de la ville, c’est le centre national de recherche agronomique. Un centre scientifique qui sert de lieu pour la recherche sur la culture du café et du cacao. Le CNRA propose quelques visites guidées. Ce qui permet de mieux comprendre comment fonctionne les exploitations et leurs problématiques.

Le musée Charles Bieth, un lieu unique qui permet de voir des toiles des grands artistes africain. Mais ce lieu accueille également une école de peinture. Autre musée à visiter, le Musée royal d’Abengourou. Autrefois il y avait un Roi, il dirigeait l’ethnie des Agnis Indenians. Aujourd’hui le musée permet de témoigner d’une époque lointaines en retraçant l’histoire d’un peuple et l’influence egyptienne.

drapeau côte d'Ivoire