Quelque part entre les lacs majeurs Turin et Milan se trouve une petite capitale régionale. Il s’agit de la ville d’Asti. Une ville suffisamment grande pour s’y perdre, une ville riche d’histoire, d’églises et de ruelles pavées. Autant vous dire qu’à Asti, il n’y a aucun touriste. Et pourtant cette ville du Piémont à tout pour plaire. Des petites rues piétonnes et commerçantes.

Asti, sur les chemins de traverse

Toute la ville est recouverte de gèle et attend le soleil pour se réchauffer un peu

Asti au lever du jour et une vue sur les toits

Personne n’en parle, personne n’y va et pourtant Asti est une ville qui vaut le détours. Et même si cette ville ne fera jamais le poids face à Venise ou Rome, il y a un petit quelque chose qui donne envie de se rendre à Asti. Une sorte d’Ermitage ou une retraite qui permet de prendre un peu de recul sur la vie et sur les choses qui nous entourent. Et qui parfois nous embrume le cerveau.

L'histoire d'une ville se lie sur ses murs

Un mur de briques à Asti

Non loin de la place San Secundo

Asti, une nuit de décembre

Les environs d’Asti

Asti est bien entendu que la partie visible de cette partie du Piémont. Tout autour de la ville on trouve de jolis reliefs vallonnés. Beaucoup de vignes avec au sommet de fiers villas qui dominent leur vignoble. La nature toute entière semble ici avoir été domestiquée. Mais en regardant un peu mieux la ligne d’horizon c’est avec bonheur que l’on découvre la chaîne des Alpes qui se dresse avec ses nombreux sommets enneigés.

Govone ou l’art de l’improvisation

Govone un petit village perché du Piémont

Govone, l’un des plus beaux villages du Piémont

Si vous êtes de passages à Asti, nous ne pouvons que vous conseiller d’allez à Govone. Un matin à l’hôtel je demande à notre très aimable serveuse, qu’est-ce qu’il y a comme village sympa dans les environs? Elle paraît pendant un moment un peu embêtée ou gênée. Et puis elle reprend ses esprits et nous lance « Govone ». Voilà comment nous avons découvert ce splendide village perché sur un éperon rocheux. Un village qui semble compter plus d’églises que de bars et de cafés.

Govone un petit village du nord de l'Italie

Une vue depuis Govone sur les Alpes

Nizza Monferrato, une jolie petite ville à 30 kilomètres d’Asti

Une belle perspective à Nizza Monferrato

A la découverte de Nizza Monferrato, une ville incontournable du Piémont

Cet endroit on l’a trouvé sur internet. Comme quoi, sur le réseau il n’y a pas que des fake news. D’ailleurs dès l’entrée de la ville je comprends que l’on a fait le bon choix. Le village figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Donc a priori la visite devrait bien se passer. Et tout se passe super bien, même si la lumière de cette fin du mois de décembre n’est pas top. En plus nous sommes le 25 décembre ce qui veut dire qu’en Italie tous les restaurants sont fermés. Mais pour les très rares restaurants qui sont tout de même ouverts sont tout simplement complets… Mais ce n’est pas le plus important.

Nizza est une charmante ville dont le centre est quadrillé par des ruelles piétonnes et pavés. On y trouve de très nombreuses arches qui permettent l’été de s’abriter du soleil et de trouver un peu de fraîcheur. Mais en décembre la fraîcheur ce n’est pas ce qui manque. Car il fait à peine 4 degrés. Mais la ville vaut vraiment le détours. Car Nizza Monferrato pourrait sans problème figurer dans le classement des plus belles villes d’Italie.

crédits photos : Yann