Les plus belles oeuvres de Gaudi à voir à Barcelone

« Si Barcelone avait su d’inspirer de l’œuvre et du style de Gaudi, la ville serait aujourd’hui la plus belle ville du monde ». Or il en a été malheureusement autrement, de trop nombreux building de verre et d’acier ont été construits et l’œuvre de Gaudi se limite à quelques bâtiments excentriques parsemés à travers la ville.

Le jeu de piste à la recherche des plus belles oeuvres de Gaudi à Barcelone peut désormais commencer.

1. La Sagrada Familia

Mystique et magique basilique d'Antoni Gaudi, La Sagrada Familia
Mystique et magique basilique d’Antoni Gaudi, La Sagrada Familia

Connue dans le monde entier et très largement plébiscitée par les visiteurs, la Sagrada Familia est donc le bâtiment incontournable à voir lors d’un séjour à Barcelone. C’est d’ailleurs l’une des plus belles oeuvres de Gaudi à Bacelone. Le nom complet de cette basilique est en fait « el templo Expiatorio de la Sagrada Famila ».

Une épopée architecturale

La construction de cet édifice religieux a commencé en 1882 et depuis cette date les travaux se poursuivent. La construction des tours devrait être achevée en 2026, soit 144 années après le début des travaux. La fin des travaux risque de s’étirer dans le temps, un peu comme c’était le cas au Moyen Age et pendant la Renaissance, au temps des bâtisseurs de cathédrales. 2026 est une date symbolique, car elle marquera les cent ans de la mort de Gaudi. La tour la plus haute culminera a 170 mètres de hauteur et elle devrait être achevée quand à elle en 2022.

La signification de la Basilique

Sur chaque façade de la basilique on trouve 4 clochers. Et comme il y a 3 façades, les 12 apôtres sont donc représentés. Les trois façades se trouvent sur les côtés nord-est (façade de la Nativité), sud-ouest (façade de la Passion) et Est (façade de la Gloire). La façade Est est la façade de la Gloire, c’est la plus grande et la plus impressionnante. La façade de la Gloire est donc celle qui est la plus largement représentée et diffusée. Elle se trouve du côté de la rue de Mallorca et c’est la façade Est qui sert également de porte d’entrée.. Mais avec ces 12 tours, il s’agit aussi pour Gaudi, de faire une allusion à l’apocalypse de Jérusalem.

La plus haute tour est érigée sera la Tour du Sauveur elle mesurera 170 mètres de haut. La deuxième plus grande tour de la Sagrada Familia sera la 18 ème tour, elle sera érigée en l’honneur de la Vierge Marie.

La Sagrada Familia au crépuscule, l'oeuvre de Gaudi
La Sagrada Familia au crépuscule, l’œuvre de Gaudi

 

L'impressionnante voûte de la nef de la Sagrada Familia
L’impressionnante voûte de la nef de la Sagrada Familia

2. Le Parc Güell

Ce lieu est une création de l’architecte Antoni Gaudi. La construction du parc a débuté en 1900 pour s’achever en 1914. Le parc Güell porte le nom de son commanditaire Eusebi Güell.

Le concept initial de se projet était de bâtir une cité-jardin fermée, un peu comme on peut en voir au Royaume-Uni. L’entrée coûte 7 euros et il faut avouer qu’il n’y a pas grand chose à voir… L’empressement des touristes est phénoménal et au final on peut tout à fait se promener dans le parc qui est gratuit et sans contrainte d’horaire de visite…

Vue sur la ville de Barcelone depuis la fameux Parc Güell
Vue sur la ville de Barcelone depuis la fameux Parc Güell
La voûte de la grande terrasse du parc Güell
La voûte de la grande terrasse du parc Güell

3. La casa Batllo

Cet édifice moderniste se trouve dans l’Illa de la Discorda au 43 Passeig de Gracia. Lors de la construction de la « Casa Batllo, aucun détail ne fût laissé au hasard. On raconte même que Antoni Gaudi donnait ses intructions aux ouvriers depuis la rue. Et ce afin de placer exactement les matériaux et de mieux suivre l’agencement des couleurs.

Sur la façade, les nombreux balcons rappellent des bouches ouvertes, des masques ou des crânes. Un chose est sure, la façade est riche de couleurs et de symboles.

L’intérieur de la Casa Batllo est spectaculaire. Car ici tout a une référence plus ou moins lointaine avec l’univers sous marin. Parfois on découvre des murs qui font penser aux écailles des poissons. Et les bulles des vitraux semblent vouloir remonter à la surface.

Au centre du bâtiment se trouve un puits de lumière entièrement recouvert par des carreaux de faïence bleue, laisse passer la lumière zénithale.

Comme pour beaucoup d’immeubles à Barcelone, on retrouve sur le toit une immense terrasse qui permet d’admirer la ville et le fronton de la Casa Batllo.

La casa Batllo, un splendide immeuble sur la plus chic avenue de Barcelone
La casa Batllo, un splendide immeuble sur la plus chic avenue de Barcelone

La casa Batllo est ouverte toute l’année de 9h à 21h. Parfois en cas d’évènement exceptionnel, les heures d’ouvertures peuvent être modifiées et la fermeture intervient vers 14h.

 

4. La casa Mila

Cet hôtel particulier est situé également sur la prestigieuse Passeig de Gracia est en un bâtiment de 7 étages qui se visite. Certains appartements sont habités mais la terrasse et un appartement témoin restent accessibles aux touristes. Même si la visite d’un appartement ne représente que peu d’intérêt, la terrasse se révèle nettement plus intrigante. Elle a été en fait conçue comme un petit parc coloré rythmée par de petits escaliers en colimaçon et par quelques cheminées originales.

C’est donc en 1910 que les barcelonais découvrent la façade la plus étrange qui soit. Car cette façade n’offre aucune ligne droite et ses balcons excentrique sont recouverts d’une ferronnerie en forme de feuillage.

La façade de la casa Mila à Barcelone
La façade de la casa Mila à Barcelone

La Casa Bellesguard

Située au pied de la montagne Collserola, la maison Bellesguard signifie littéralement en Catalan le « bon abri ». Mais on pourrait également traduire Bellesguard par belle vue. Cette casa est peut-être l’une des moins connues des réalisations d’Antoni Gaudi mais elle bénéficie d’un emplacement idéal. Du haut de la tour de cette demeure réalisée en style gothique, on peut admirer toute la ville de Barcelone.

La porte de la propriété Miralles

La propriété Miralles n’existe plus mais le portail de cette belle demeure a été conservé. Il est toujours amusant de se promener dans Barcelone à la recherche des indices semés par l’architecte Antoni Gaudi. C’est aussi une façon de prolonger l’expérience et d’essayer de comprendre un peu plus ce style architectural que l’on retrouve également à Lanzarote et l’architecte Enrique Cesare.

 

Crédits photos : Yann