Pourquoi Paris est-elle surnommée la ville lumière ?

La comédie française à Paris la ville lumière
La comédie française à Paris la ville lumière

« Paris, ville lumière »

Cette expression est bien connue de tous. Mais par contre la raison de ce surnom, « Paris ville lumière » est nettement moins connue. En voici l’explication.

Paris ville lumière : Première étape

Premier acte. Au XVII ème siècle, la capitale du Royaume de France est gangrénée déjà par un mal bien connu de nos sociétés occidentales, la criminalité. Ironie de l’histoire c’est Louis XIV surnommé déjà le Roi Soleil et son ministre Jean-Baptiste Colbert qui se penchèrent sur les moyens de lutter contre l’insécurité à Paris. Louis XIV et son ministre nommère en 1667 alors un certain Gilbert Nicolas de la Reynie en tant que lieutenant général de la Police. Celui-ci eut alors la brillante idée d’éclairer les quartiers plus malfamés de Paris. Et ce afin d’éviter que les brigands et autres voleurs ne se dissimulent dans la pénombre. Il fut l’un des premiers à établir directement un lien entre insécurité et obscurité. C’est alors tout naturellement qu’il fit éclairer les grands axes à l’aide de lanternes et de flambeaux. Mais ce n’est pas tout. Il fit également un appel au peuple en leur demandant de mettre des bougies ou des lampes à huile sur le rebord de leurs fenêtres.

Paris la ville lumière, le Louvre
Paris la ville lumière, le Louvre

Paris ville lumière « l’apogée d’une capitale »

Second acte. C’est avec la découverte du gaz et de ses nombreuses applications que tout s’accelera. Avec ce progès technique Paris put devenir réellement la ville lumière, connue et reconnue à travers le monde. C’est donc avec Philippe Lebon, l’inventeur de l’éclairage au gaz, que l’on doit la majeur partie des progrès en matière d’éclairage urbain. Et c’est donc en 1820 que l’on voit arriver les premiers réverbères que l’on allume à la nuit tombée. Mais Quarante années plus tard, c’est 56 000 réverbères qui auront été installées dans la capitale parisienne. Un record et un véritable défi. C’est donc un long precessus. Car après tout débute au XVII siècle, baptisé lui aussi le siècle des lumières, pour s’achever 2 siècles plus tard. Et c’est ainsi que Paris devint la ville lumière.

Paris ville lumière pour l’éternité

Aujourd’hui lorsque l’on fait la liste, on se rend très vite compte que des villes comme Hong Kong, Pékin, New York, Tokyo ou Moscou. Lorsque l’on y réfléchit bien on se rend compte que ces villes sont nettement plus éclairées que Paris. Mais Paris fut la première et à ce titre elle restera dans l’imaginaire collectif comme étant la ville lumière.

Insolite

Lumière en latin se dit « lūmĭnare », si l’on traduit littéralement cela veut dire flambeau !

Paris pendant la nuit et sous la pluie
Paris pendant la nuit et sous la pluie

 

Crédits photos : Yann