Les lieux les plus froids de France

Le givre s'empare de la végétation lors d'un épisode de froid en France

Le givre s’empare de la végétation lors d’un épisode de froid en France

Chaque hiver est l’occasion de remettre les compteurs à zéro ou plutôt de remettre en jeux les records de froids !

 

Mouthe, Doubs

C’est la ville la plus froide de France. Située dans le Doubs à 930 mètres d’altitude, cet endroit est surnommé la petite sibérie. Elle est d’ailleurs hors classement car avec -41 dégrés, Mouthe est la ville la plus froide de France.

La ville de Mouthe est située dans une combe dans le domaine du Jura, dans la région Bourgogne – Franche Compté. Elle bénéficie d’un climat semi-continental et montagnard. Il gèle en moyenne 176 jours par an. Une fois tous les deux ans le thermomètre passe en dessous des -25 dégrés et une fois tous les huit ans il passe en dessous de la barre de -30 degrés.

La position de Mouthe au fin fond d’une vallée, l’absence de végétation, l’altitude, la présence de neige au sol sont des facteurs agravants. Le fait , l’air froid est piégé au fond de la cuvette. L’absence de forte pente dans le Jura entraîne donc un air est plus stable. Il n’y a donc aucune possiblité de bénéficier d’un mélange avec un air plus doux.

Cette masse d’air se refroidit également pendant la nuit à cause de l’absence du rayonnement solaire. On enregistre donc la température la plus basse très tôt le matin.

Chappes, Puy de Dôme

Le record pour la période allant de 1950 à 2013 et pour les stations inférieures à 500 mètres est de -29,5 degrés Celcius. Cette température fut enregistrée à Chappes dans le Puy de Dôme, le 5 janvier 1971. C’est ce qui en fait l’un des endroits les plus froids de France.

 

Grenoble, Rhône-Alpes

Le chef lieu de l’Isère, Grenoble est la ville la plus froide de France. A titre d’information Grenoble compte environ 150 000 habitants. La ville n’est située qu’à 213 mètres d’altitude mais un record de froidfut tout de même enregistré à -27 degrés Celcius durant l’hiver 1971.

 

Aurillac, Cantal

C’est la ville préférée des médias français, en effet cette petite ville de 25 000 habitants est souvent prise en exemple pour illustrer la température la plus froide du territoire. Aurillac est située dans le Cantal à 600 mètres d’altitude. C’est en janvier 1985 que l’on enregistra officiellement une température record de -24 degrés. Plus récemment en février 2012 la température avait baissé jusqu’à -18 degrés Celcius.

 

Le Saviez-Vous ?

En 2015, la température la plus froide enregistrée dans les villes de France fût de -12 degrés.

La température la plus basse enregistrée sur terre est de -93,2 degrés sur le plateau de l’Est en Antarctique.

Des moutons dans la nuit et le froid pendant l'hiver 2016

Des moutons dans la nuit et le froid pendant l’hiver 2016

Les 3 hivers les plus froids en France

En France, les 3 hivers les plus rudes ont été celui de 1955 – 1956, les températures ont atteint les -30 degrés. De nombreux fleuves français ont alors gelé à cause de ces températures extrêmes. L’hiver 1962-1963 fût également un hiver très froid puisque la température moyenne fut de -8,5 degrés. Cet hiver ne permit pas d’établir de nouveau record, néanmoins ce fût un hiver très long avec de nombreuses vagues de froids entre le mois de novembre 1962 et le mois de mars 1963.  Enfin le dernier hiver mémorable que connut l’hexagone fut l’hiver 1984-1985, le mois de janvier permis d’établir le record de -24 degrés C à Aurillac et de -41 degrés C à Mouthe.

 

crédits photos : Yann Ve