Road trip spécial Slovénie

Road trip en Slovénie

Road trip en Slovénie

Voilà, cette nouvelle année commence par un petit parcours à travers la Slovénie.

Tout commence avec Ljubljana la capitale.
Un séjour hors norme à l’hôtel Lev, hôtel 4 étoiles, dont la porte de ma chambre numéro 606 ne ferme pas.

A Ljubljana tout se passe à la Main Station!
départ depuis la gare centrale.
Trains et autobus

Une soirée à Ljubljana, ça ne se refuse pas. Au hasard des bars et des amis d’amis, je tombe sur Miha, un slovène qui m’explique qu’il faut partir vers le Nord pour découvrir le pays. Et il me trace une route improbable du nord au sud jusqu’à Piran, point d’orgue du voyage.

À noter, Road trip Slovénie

Zagreb et Trieste ne sont pas loin, et peuvent représenter l’opportunité d’un city-trip.
Mais il faut parfois sortir des sentiers battus… Et profiter de ces quelques jours pour visiter le pays.

Ljubljana départ 19h15 – Bled arrivée 20h15
1h15, 6,30€

Budget respecté et timing serré. Jour 1

La première étape du voyage m’emmène à Bled. Une ville qui semble un peu conventionnelle, ça sent les sports d’hiver. Néanmoins le lac de la ville vaut vraiment le détours et c’est indéniablement l’une des destinations les plus romantiques.

Pour l’hébergement il y a l’embarras du choix. Je me suis arrêté dans un Hostel à 13,40€ la nuit dans une chambre pour 4 personnes à Hostel Castel 1004. Ils sont très cool et vous recevrez un briefing très précis sur les choses à faire à Bled.
Néanmoins si vous le souhaitez comme souvent dans les hostels vous pouvez louer une chambre pour vous tout seul.

Bled – Borhni – Kanal jour 2

8h50
Malgré un départ matinal de Bled l’idée de prendre le train pour rejoindre l’étape d’après ne fut pas la meilleure idée.

Le tour du lac et l’attente du train m’ont pas mal retardé.

Une fois arrivé à Bohinj, il faut rejoindre l’arrêt du bus qui passe toute les heures.

Avec tout le retard accumulé je tente de faire les 6 kilomètres à pied pour rejoindre le lac de Bojinj…

Un fois devant le lac il peut être plus intéressant de reprendre le bus jusqu’au terminus – Ukanc pour se balader dans la forêt.

Pour le retour vers la gare, je reprends le bus et j’attendrai le train 2 bonnes heures.
Le train du milieu d’après midi ayant été annulé…

18h30

Quand j’arrive à Kanal il fait déjà nuit et les sites de réservations en ligne m’informent que l’hôtel le plus près est à un peu plus de 10 kilomètres. Finalement je rentre dans l’un des très rares bar de Kanal et je finis par demander un hébergement.
Bonne surprise je suis mis en contact avec des locaux qui louent de petits appartements pour 20€ la nuit (pour info nous sommes vraiment hors saison)

Kanal – Novi-gorica – Koper jour 3

Après une bonne nuit de sommeil du thé et une bonne part de gâteau slovène je file vers la gare ou un train doit passer vers 9h50…

Le trajet en train jusqu’à Novi-Gorica est train sympa. Mais c’est le terminus de la ligne et cela ressemble à une impasse. Bienvenue donc tout au bout de la Slovénie.

Après un allez et retour entre la gare routière et la gare je comprends qu’il faut sortir de Slovénie pour espérer rejoindre le Sud de la Slovénie et sa ville côtière nationalement connu. PIRAN, le but ultime de mon road trip en Slovénie!

Je passe donc côté italien et après 4 kilomètres de marche j’arrive à récupérer un train qui était en retard pour aller à Trieste. Une très jolie voix de chemin de fer qui longe la mer Adriatique.
Depuis Trieste, il y a un bus pour la ville de Koper… Et 4 heures d’attente pour visiter la belle ville de Trieste le temps de cette parenthèse italienne!

17h45 – Trieste – Koper – Piran

J’arrive enfin à Piran après 3 jours d’errance en Slovénie. Cette ville Balnéaire est très agréable. Je vous conseille de vous rendre directement au restaurant de l’hôtel Piran **** car c’est un endroit très chic avec une splendide vue sur l’Adriatique.
Pour le reste je vous laisse visiter la ville. Impossible de se perdre, laissez-donc la magie opérer.

Jour 4 Piran- Ljubljana

Après avoir repousser mon départ de la ville à plusieurs reprises je prends donc finalement un bus pour retourner à Ljubljana en seulement 2 ou 3 heures.

Crédits photos: Escale de nuit
Remerciements : Tanguy