L'horizon à Vladivostok

L’horizon à Vladivostok

Vladivostok : la capitale de l’extrême orient russe

Le nom Vladivostok est donc composé de deux mots Vladi et Vostok.
Vladi signifie diriger et Vostok c’est l’est.
Ce qui signifie littéralement « celui qui domine l’orient ».

Cette ville de l’extrême orient russe est créé le 2 juillet 1859 par le comte Mouraviov-Amoursky qui y bâtira une forteresse. Située dans de creux d’un bras de mer, cette ville resta imprenable pendant près de 150 ans.

C’est la plus grande base navale russe de l’extrême orient, Vladivostok fût longtemps une ville secrète et interdite. Aujourd’hui c’est la plus grande ville russe en Asie.

Vladivostok, le symbole d’un très long voyage

Vladivostok est le plus grand port du Pacifique. La ville compte plus de 600 000 habitants. Une ville grande ouverte vers la Chine, la Corée du Sud et le Japon. Jusqu’en 1990 les russes devaient obtenir un permis spécial pour pouvoir entrée dans la ville.

C’est la porte d ‘entrée de la Russie Orientale en opposition à Saint-Petersbourg le port de l’occident.

L'aéroport à Vladivostok

L’aéroport à Vladivostok

Pourquoi Vladivostok attire?

comme un air de bout du monde

Imaginons une ville de l’extrême orient russe à plus de 9 fuseaux horaires de Moscou. C’est la ville du bout du monde. Mais c’est surtout la ville du « rêve russe » qui concrétise la conquête du grand Est achevée. C’était d’ailleurs le souhait des dirigeants soviétiques russes. Donner à la ville « un air de San Francisco »

Une capitale économique qui fait face aux Etats-Unis et un grand port qui commerce activement avec la Chine ou la Corée du Sud et parfois le Japon.

C’est aussi la ville des cartes de géographie de notre enfance et le terminus du transsibérien.

В V
Л L
A A
Д D
И I
В V
О O
С S
T T
О O
К K

Cette ville de l’extrême orient, qui représente l’inconnu, l’éloignement qui est indiscutablement une forme d’isolement. Car c’est plus de 9000 kilomètres qui la sépare de Moscou, la capitale de la fédération de Russie.

Pour découvrir cette ville nous profitons du regard d’un designer et photographe russe Fedor B, de passage dans la ville.

Le port de Vladivostok

Le port de Vladivostok

Les activités essentiellement portuaires

La plupart des hommes de la ville sont engagé dans la marine. Les activités portuaires sont autant de postes de douaniers, de dockers et de contrebandiers (parfois) pour la population.

Car en effet, Vladivostok c’est le plus grand port militaire russe. Une ouverture sur le plus grand océan du monde, l’océan Pacifique.

Vladivostok, la ville où vous n’irez jamais !

Vladivostok sous la neige

Vladivostok sous la neige

Remerciements et crédits photos : Fedor

La google mag pour en savoir plus :