Avion : la fin des plateaux repas

Escale de nuit

20141017-194834.jpg

Chronique d’une mort annoncée : le plateau repas à bord des compagnies aériennes

Même si les plateaux repas n’étaient pas vraiment bons, c’était un rite de passage qui marquait souvent le début d’un voyage ou d’une aventure.

Cela faisait un petit bout de temps que je n’avais pas eu de plateau repas servi à bord d’un avion.

Mais là je tenais ma revanche, mon avion décollait à 12h45 pour atterrir quelques heures plus tard. Mon vol tombait pile poil dans le créneau horaire du déjeuner. Nous allions voir ce que nous allions voir. Il était pour moi impensable que la compagnie aérienne puisse se défausser et ne pas servir de repas à bord.

En attendant mon repas je feuillette tout naturellement le magazine d’Air France, une compagnie aérienne que j’apprécie pour des raisons personnelles qui n’intéressent que mon chat, ma grand-mère ou mon psy.

Pourquoi mon chat? Si mon avion s’écrase son destin risque d’être inévitablement lié au mien.

Pourquoi cela intéresse ma grand-mère ? Mais parce que mamie veut tout savoir.

Pourquoi cela intéresse mon psy? Parce qu’il y voit la résurgence de blessures de l’enfance. En d’autre mots cela fait passer le temps.

Sur ce magazine j’entrevois un article… Opération lab´line pour le future et là je crains le pire.

On nous parle d’une perte poids du plateau repas de 33%, d’économie de Co2 etc etc.

À titre personnel je ne prend jamais de voyage en soute. Question lorsque je fais économiser 23 kilos de bagages à une compagnie aérienne celle-ci pourrait-elle me mettre 100 à 200 gramme de plus dans mon « plateau repas ».

Je termine rapidement la lecture de cet article infâme qui transpire la communication et l’envie de nous faire avaler des couleuvres et des lanternes et notre passeport avec.

Après un bref moment d’énervement qui apparaît généralement quand j’ai l’impression d’être pris pour un con je vois déambuler dans le couloir le Stewart muni d’un chariot.

Et là mes craintes, mes soupçons mes peurs se concrétisent en l’espace d’un instant.

le plateau repas

pour les boissons
Au choix: jus de fruits (non bio ou un peu chimique) ou eau plate.

pour les plats
Au choix: Sandwich saucisson fromage
Ou Sandwich fromage.

C’est avec tristesse que je me rend compte que mes craintes étaient justifiées.

Je n’ai même pas la force d’exprimer mon mécontentement au personnel de bord.

Le Stewart très digne me tend un sandwich comme l’aurait fait un serveur d’un restaurant étoilé au Michelin.

Très digne, il me sert 2 items qui n’auraient même pas leur place au menu d’une des pires chaînes de fast food…

Non mesdames et messieurs les penseurs de la stratégie air France un bout de pain et un verre d’eau ça ressemble plus au bagne qu’à un agréable voyage en avion.

Il serait peut-être temps de mettre en équation vos paroles et vos actes.

Je compris alors que toutes les fois où l’on m’a donné un biscuit salé ou sucré n’étaient aucunement lié aux horaires mais à la chronique d’une mort annoncée, celle du plateau repas des compagnies aériennes.

  • nuage1962

    les prix augmentent quand même

    • c’est clair les prix montent et le service baisse…
      un grand classique