Petits souvenirs Belges. À la découverte de Bruges une si jolie ville tellement romantique et photogénique.

20141014-110138.jpg

20141014-110258.jpg

20141014-110319.jpg

La pluie et le mauvais temps font également partie de l’expérience. Les rues et les façades deviennent alors luisante grâce à l’eau et c’est une occasion lorsque la nuit tombe de faire de très jolis clichés nocturnes.

20141014-110343.jpg

20141014-110412.jpg

20141014-110432.jpg

20141014-110454.jpg

20141014-110549.jpg

20141014-110620.jpg

Bruges une ville à taille humaine

20141014-110724.jpg

20141014-110746.jpg

20141014-110825.jpg

20141014-110911.jpg

Une architecture flamande unique

20141016-010422.jpg

Les ruelles de Bruges et cette brique rouge sont l’âme de la ville. Il faut savoir être patient pour débusquer les angles et les points de vues. Je me suis rendu peut-être une dizaine de fois dans cette ville et je n’ai jamais eu le temps d’y faire toute les photos que je souhaitais.

20141016-010437.jpg

La Belgique, le pays des gaufres, mais Bruges est surtout la capitale belge du chocolat. Il y a d’ailleurs de très nombreuses boutiques, n’hésitez pas à franchir leur porte pour découvrir une offre absolument surprenante et très généreuse.

20141016-010522.jpg

20141016-010540.jpg

Une sortie en parapluie sous la pluie dans la plus belle ville de Belgique. Bruges se trouve assez près de la mer du Nord, il en résulte des averses fréquentes et parfois abondantes. C’est alors l’occasion d’attraper un journal ou un bon livre pour aller se réfugier dans un café ou une brasserie de la ville.

20141016-011040.jpg

Bruges la nuit.

20141030-000619.jpg

Visiter Bruges, c’est errer dans la ville et s’attarder sur les ponts. L’idéal étant bien sûr de venir à différent moment de l’année. Car cette ville à toujours quelques choses à offrir où à vous faire découvrir. Le début de l’automne ou la toute fin de l’été sont peut-être le moment que je préfère. Bruges avec ses couleurs incroyables devient alors presque une ville carte postale.

Mais l’hiver avec le mauvais temps et la brume est aussi un moment délicieux. On sent ici la chaleur humaine et des maisons tellement chaleureuses que l’on souhaiterait y rester le plus longtemps possible.

Le printemps est évidemment délicieux mais qui sur cette terre n’aime pas le printemps? Une saison synonyme de renaissance et de floraison abondante.

20141030-000629.jpg

crédits photos: Yann Vernerie