Le canal de l'Ourcq en hiver

Panorama sur le canal de l’Ourcq

Un port à Paris

Entre le quai de l’Oise à tribord et le quai de la Loire à bâbord se trouve le bassin de la Villette qui n’est autre que le terminus du Canal de l’Ourcq. Ensuite le canal plonge sous la ville pour alimenter le canal Saint-Martin et le canal Saint Denis.

le canal Saint Martin fut assez longtemps laissé de côté des parisiens. En hiver le lieu reste relativement désert. Mais dès les beaux jours la fréquentation du canal connaît une très forte hausse. Tout cela grâce à la réhabilitation des abords du canal et à l’installation de Paris Plages.

Les origines du canal de l’Ourcq

Ce canal date de l’époque napoléonienne, au tout début du XIX ème siècle une partie de la rivière de l’Ourcq est détournée vers Paris. Le but est d’approvisionner Paris en eau. En 1788 Louis XVI avait commencé à étudier cette solution mais ce projet est stoppé net par la révolution française.

L’autre but du canal est également d’alimenter en eaux les canaux Saint-Martin et Saint Denis qui permettent de dérouter certains bateaux. Cela permet à ces bateaux la périlleuse traversée de Paris.

Un endroit sympa pour se balader et découvrir toutes sortes de bateaux de rivière, de la péniche jusqu’aux bateaux de croisière fluvial.

Un soir à Paris

Le canal de l’Ourcq la nuit à Partis

Les images du Canal de l’Ourcq en décembre

Une bonne adresse où prendre un verre

Reflet sur le bassin de la Villette à Paris

Une bonne adresse à Paris pour prendre un verre au bord du Canal. Au croisement du quai de l’Oise et de la rue de Crimée dans le 19 ème arrondissement de Paris. C’est une auberge de jeunesse qui a ouvert ses portes il y a une petite dizaine d’années.

Le canal de l'Ourcq et le bassin de la Villette

Un soir de décembre dans le 19 ème à Paris

Insolite, le pont premier pont à soulèvement hydraulique de France

A l’entrée du bassin de la Villette se trouve le dernier pont levant de Paris. Ce pont levant orné de deux grosses roues de part et d’autre a été mis en service en 1885. Ce mécanisme permet de soulever un pont mobile dont le poids avoisine les 86 tonnes. Un procédé révolutionnaire pour l’époque étant donné que c’était le premier pont de ce type à être installé en France.

Si vous souhaitez voir le pont levant de la rue de Crimée, rendez-vous au 157 rue de Crimée dans le 19 ème arrondissement de Paris. (Métro Crimée, ligne 7 ou Métro Laumière, ligne 7).

crédits photos: escale de nuit – Yann