Survol maritime : la Côte d’Azur vue du ciel

La Côte d’Azur en avion de tourisme.

Rendez-vous est pris avec un ami de longue date, pilote d’avion amateur.

Mais la surprise fut totale car je ne savais pas qu’il était pilote. Cela m’a donc vraiment étonné et presque dissuadé d’embarquer avec lui, mais l’idée de faire une sortie en avion à pris le dessus.

L’aéroport de départ sera celui de Cannes la Bocca situé sur la commune de Mandelieu.

Le décollage se fera face à la mer, comme ça si mon pote rate sa manœuvre, au lieu de se prendre la montagne, on finira dans la flotte.On se rassure comme on peut.

20131015-233013.jpg

L’avion est un Robin DR 400 avec 3 places. Un moteur de 120 chevaux.
Personnellement j’aurai bien mis 80 chevaux de plus.

L’avantage avec ces petits avions c’est que l’on a beaucoup de sensations.
On a même l’impression qu’en éternuant au décollage on pourrait rater la manœuvre.

Et puis il faut donner son poids au pilote pour pouvoir calculer la dépense en carburant …

Des casques de pilotes
Les fameux casques de pilotes pour pouvoir discuter en vol

Paré au décollage ? on décolle !

Après toutes les procédures d’usages.
Check-list du style :
« Tu m’entends ? oui je t’entends! »
« J’appuie sur tous les boutons en même temps et ça marche. »
Arrive le moment ou il faut faire démarrer l’engin et surprise le moteur ne veut pas démarrer et il aurait même une légère tendance à vouloir se noyer avant même le décollage.

Le mécano passe et fait démarrer l’engin de malheur, le petit coucou qui me fait déjà regretter le fait d’être descendu dans le sud alors que j’aurai pu rester devant ma télé à Paris à regarder Stade 2 ou les meilleurs accidents aériens sur YouTube…

Finalement on se présente sur la piste et on décolle. Impeccable.

Depuis l’avion, la vue mer est imprenable.

20131012-005528.jpg

Tel un acteur, le trac disparaît peu à peu, une fois que l’avion s’est envolé.

Nous survolons Cannes puis ce sera l’arrière pays, une chaîne de montagnes qui oscillent entre 600 et 900 mètres. C’est le massif préalpin.
Derrière c’est Isola 2000 et Auron.

La découverte de l’arrière pays est magnifique.

20131012-005546.jpg

Juste avant la frontière italienne et puis nous bifurquons vers la mer et Monaco. On a d’ailleurs presque pu apercevoir les beaux yachts de Monaco.

20131012-011155.jpg

« Je suis heureux, je suis presqu’en mer! » Pas de doute la côte d’Azur vue du ciel c’est magique.

Puis nous rentrons vers Cannes en survolant la mer et en longeant la côte.

Le coucher de soleil vu depuis le Cesna.

20131013-013544.jpg
Pour voir la vidéo du vol en Cesna cliquez ici.

Le spectacle est magnifique. Surtout en cette fin de journée où le ciel s’embrase à la faveur d’un coucher de soleil magnifique.

La côte d’Azur vue du ciel

20131012-013630.jpg

Atterrissage en cours, l’avion se présente face à la piste avec un léger vent latéral. La joie m’envahie et la stabilité de l’avion s’en ressent.

20131012-161638.jpg
Atterrissage en cours

20131012-161205.jpg

« L’ambiance Top Gun, c’est ici! »

Deux jets privés et un superbe coucher de soleil
Atterrissage réussi à Mandelieu, direction le hangar

L’avion, le ciel et la mer

Dans cette avion de conception relativement simple, on retrouve ou du moins on espère retrouver les sensations des pilotes d’autrefois, voyageurs et aventuriers. Les héros de l’aéropostale et autres pilotes de l’escadron de Normandie-Niemen.

En d’autres mots, Saint-Exupéry était dans nos pensées ce jour-là…

« Fait de ta vie un rêve et d’un rêve, une réalité » Antoine de Saint-Exupéry

20131012-012424.jpg

 

Remerciements au pilote @fred
Crédits photos : escaledenuit.com

Yann pour Escale de Nuit
En avion Simone