Surf´n’Co

C’est l’été, les vagues sont peu puissantes, l’eau est relativement chaude et c’est le meilleur moment pour pratiquer ce sport.

20130815-130041.jpg

La cession de fin de journée, peu de vent et un joli coucher du soleil.

L’idéal est de commencer la pratique du surf sur des plages de sable à marée basse, avec des petites vagues – 50 cm environ.

20130815-152645.jpg

Il faut préférer les sessions du matins, moins de vent, moins de soleil, moins de monde à l’eau.

À moins que vous soyez un surfer averti préférez toujours le longboard de 9 pieds (2,75 m de long), il y a du volume et beaucoup plus de stabilité.

C’est certes un 9 pieds est peu long mais c’est la garantie de pouvoir partir sur toutes les vagues! Et sur les vagues plus grosses la longueur de la planche de surf est la garantie d’une vitesse élevée.

Le surf c’est également un style de vie un peu décalé. Un petit verre face à la mer dans une petite cabane en bois, après une session de surf, c’est le bonheur.

20130815-162036.jpg

Pour être au plus près possible des vagues il faut savoir faire des concessions comme le camping plutôt que l’hôtel.
Les voisins bruyants plutôt que l’ambiance feutré d’un hôtel.

20130815-162249.jpg
Une tente bien remplie!

20130815-162428.jpg

Pour être quasiment sûr de surfer chaque jour, un longboard et un short board permettent de couvrir l’essentiel des conditions de vagues.

20130815-163332.jpg

Le van Volkswagen l’outil idéal pour suivre les vagues en fonction de la houle et des conditions météorologiques.

20130818-160022.jpg
Les déferlantes du pays basque qui déroulent sur les plages de sable.

20130819-150112.jpg
La vague mythique de Parlementia à Guéthary.

Pour lire l’article sur Guéthary, cliquez sur le lien ci-dessous :
https://escaledenuit.com/2013/08/14/vacances-au-pays-basque/

20131101-145502.jpg

Esprit surf, côte basque, automne.

20131101-213447.jpg