Vendée globe 2012, abandon en série jusqu’au Cap de Bonne Espérance

Mardi 4 décembre 2012:

Armel Le Cléac’h reprend la tête au niveau du Cap de Bonne Espérance.

Aujourd’hui les hommes de tête rencontrent une mer agitée avec une houle de 3 mètres et un vent de 18-20 nœuds avec des rafales à plus de 30 nœuds.

Voilà la situation sur le plan d’eau du Vendée Globe au 24 ème jour.

Dimanche 2 décembre :

François Gabart met tout le monde d’accord et prend la tête du Vendée Globe.

Samedi 1 décembre 2012 – point course Vendée Globe:

Après 21 jours de course Jean-Pierre Dick reprend la main sur la tête du Vendée Globe. Le groupe de tête est composé de 5 skippers.
1 et/ou 2. Jean-Pierre Dick et Armel Le Cléac’h. Quand c’est pas l’un c’est l’autre 🙂

3. Francois Gabart
4. Bernard Stamm
5. Alex Thomson

Ils sont suivi d’un groupe de 3 poursuivants qui naviguent bord à bord.
6. Jean Le Cam
7. Mike Golding
8. Dominique Wabre

Pour les 5 derniers ils sont forment un groupe qui s’étire sur plus de 500 milles.
Les conditions de mer sont bonnes 20-25 nœuds de vent et 2,5 mètres de houle.
La sortie de l’Atlantique Sud se fera pour les premiers de la flotte par le Cap de Bonne Espérance d’ici 1 à 2 jours.

Jeudi 29 novembre:

Après avoir approché les côtes du Brésil les navigateurs solitaires plongent désormais vers les mers du Sud et le Cap de Bonne Espérance, ensuite les mers du Sud et l’Océan Indien.

Vendée Globe, le trio de tête est composé d’Armel le Cléac’h suivi en deuxième position de Jean-Pierre Dick et en troisième position de François Gabart.

Ce jeudi 29 novembre 2012, les 13 rescapés du départ du Vendée Globe 2012 attaquent désormais les mers du sud.

Il faudra suivre également les outsiders Le Cam, dur au mal, c’est dans la difficulté qu’il risque de se montrer dangereux pour les premiers, Stamm, Golding un habitué parti mollo mollo, il occupe l’avant dernière position, mais après 19 jours de course rien n’est joué.

Lundi 26 novembre 2012:

Décidément cette 7 ème édition du Vendée Globe n’est pas comme les autres, les abandons se suivent et sont abondamment commentés par la presse.

Et oui, seuls les abandons sont repris par les médias Plus de vacation radio à la radio comme nous avions l’habitude d’en entendre durant les années 90…

Mais au delà de cette déception, nous nous devons de remarquer que les OFNI et les abordages en haute mer seraient-ils devenus monnaie courante? Et quid des radars-sonars? Et/ou détecteurs de VHF?
Aujourd’hui lundi 26 novembre 2012, 13 voiliers sont encore en course et sont désormais dans l’Atlantique Sud! Les 40 ème rugissants et 50 ème hurlants sont à portée de barre.

Bonne route à nos 13 marins solitaires. Les mers du sud vous attendent.

La course du Vendée Globe, rappelle le directeur de course, est « la plus difficile car il s’agit d’un tour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance » il rajoute que « c’est l’ADN même de la course »…

Vendée Globe 2012, l’Océan Indien pour compagnie

Samedi 15 décembre 2012

4 mètres de houle et 4 degrés voila le tarif du Vendée Globe au 35 eme jour de course.

Les inséparables du trio de tête continuent leur chevauchée sauvage dans l’indien.
Mais on sait déjà que c’est dans le Pacifique qu’il faudra tout donner. La houle plus longue sera favorable aux grands surfs. Mais avant cela il faut arriver jusqu’en Tasmanie…

Bravo au 5 premiers qui viennent de franchir le Cap Leuwin.

L’Océan pacifique n’est plus très loin.

Mardi 11 décembre 2012: 32 eme jour de course

Dixit Jean Le Cam :
Les tontons flingueurs ont décidé de lever le pied!

Info ou intox?

En tête de la course il y a un trio d’acharnés qui se disputent la première place. Ce sont les trois skippers Francois Gabart, Armel Le Cléac’h et Jean-Pierre Dick.

En embuscade des « vieux loups de mer » qui totalisent 13 tours du monde en solitaire ménagent leur monture.
Il s’agit de Stamm, Le Cam et de Wavre.
C’est une autre stratégie pour eux le principale est de boucler la boucle et ensuite dans un second temps voir à quelle place on se trouve…

RECORD POUR FRANÇOIS GABART + DE 1000 KM EN 24H!

Samedi 8 décembre 2012 :
Bientôt 30 jours de course et c’est dans des conditions météos très différentes certains navigateurs rencontrent jusqu’à 35 nœuds de vent alors que d’autres se traînent dans le petit temps.

C’est sur un coup stratégique Armel Le Cléac’h reprend la tête du Vendée Globe.

Un doublé pour Jean Le Cam qui double Dominique Wabre et qui filme son premier albatros? Les mers du sud sont là et ça va démarrer très très fort.

Depuis quelques jours nous entendons parler des fameuses portes des glaces à passer. Les portes des glaces, ça veut dire quoi? C’est tout simplement un passage obligé pour éviter que les skippers ne descendent trop au sud lors du tour de l’antarctique… Les portes des glaces sont avant tout une mesure de sécurité qui ne permettent plus les hold-up des plus casse-coup d’autrefois! Christophe Auguin ou Alain Gauthier, qui par exemple qui déboulaient à fond de cale dans des champs de growlers.

Vendredi 7 décembre 2012:

Pétole sur le Vendée Globe? Tant mieux, nous étions quand même angoissés pour les skippers pour leur entrée dans l’indien.

Bravo Bernard Stamm sur cheminées Poujalat qui prend la tête le vendredi 7 décembre.

Jeudi 6 décembre, 40 eme rugissants:
Cela faisait 4 ans qu’une bande de navigateurs solitaires n’étaient pas passés dans les parages. Les mers du Sud!

Mais voilà alors que la température continue à baisser – 8 degrés pour l’instant, le vent souffle à 15 nœuds environs et la houle oscille entre 3 et 4 mètres.

Jean-Pierre Dick glisse à la quatrième place. Stamm passe à la 3 ème place, François Gabart est deuxième à la première place nous avons Armel Le Cléac’h.

Mercredi 5 décembre 2012, après 25 jours de mer la course commence dans les mers du Sud

Ça y est les coureurs solitaires sont entrés dans l’océan Indien! Cet océan il faudra réussir à passer sans se faire piéger par les conditions de mer parfois dangereuses.

Le vent pour l’instant reste maniable en dessous de 20 nœuds. Par contre la température de l’air continue de baisser, il y a désormais 11 degrés.
Par contre la houle continue de monter.
Il y a quelques jours ils y avait entre 1,5 et 2,5 mètres mais c’était l’Atlantique Sud, désormais nous avons presque 4 mètres de houle et les vitesses des bateaux approchent des 20 nœuds. Les surfs sur la houle des mers du sud vont commencer. Et c’est pour ces sensations là que tous ce sont engagés dans l’épreuve.

En tête nous avons toujours Armel Le Cléac’h premier suivit de François Gabart deuxième et de Jean-Pierre Dick troisième.

Vendée Globe 2012 : Le pacifique Sud

C’est avec un peu de surprise que nous apprenons que le Suisse Bernard Stamm disqualifié pour s’être amarré à un Navire scientifique russe lors de son escale dans une baie abritée en Nouvelle Zélande…

Mardi 1er Janvier:

François Gabart rentre dans l’océan Atlantique.
Il passe le Cap Horn en battant le temps de Michel Desjoyaux établit en 2008.
Armel Le Cléac’h pointe à 30 miles derrière, soit un peu moins de 2 heures de retard.

Dimanche 30 janvier 2012:
Pas de changement significatif sur le Vendée Globe.
Hormis le spectaculaire mano à mano d’Armel Le Cléac’h et François Gabart qui naviguent à vue… Après 30 000 km de course!

Mercredi 26 décembre 2012, Océan Pacifique Sud

En ce 46 ème jour de mer nos navigateurs solitaires se trouvent en plein milieu du Pacifique, l’un des plus grands océans du monde.

En tête de la course nous retrouvons notre trio abonné aux premières places.

1. Armel Le Cleac’h

2.Francois Gabart

3. Jean-Pierre Dick, Virbak

Les conditions météos sont acceptables, environ 5 mètres de houle pour 30 noeuds de vent. Mais il ne s’agit là que de moyenne, les vents pouvant forcir et/ou évoluer rapidement.

A l’arrière de la course on notera l’entrée d’Arnaud Boissière dans le Pacifique et avec des conditions qui devraient se muscler à l’arrière de la course.

On notera toutefois la belle course d’Alex Thomson sur Hugo Boss et celle de Jean Le Cam sur Synerciel respectivement 4 eme et 5 eme, en progression d’une place, Bernard Stamm ayant du s’arrêter dans les îles au Sud d’Auckland pour réparer son 60 pieds.

Mardi 25 décembre 2012:

Nos 13 solitaires fêtent Noël en mer.

Bernard Stamm est hors course.
Et François gabart et Armel se tirent toujours la bourre en tête du classement.

Depuis quelques jours les marins ont dépassés l’antipode des sables d’Olonne, ce qui signifie que les marins ont fait plus de la moitié du tour de la terre! Désormais Armel le Cleac’h et Francois Gabart se rapprochent désormais de l’arrivée – au lieu de s’en éloigner.

En ce samedi 22 décembre 2012 « lendemain de la fin du monde » il y a fort à parier que la victoire se jouera entre ces deux là.

La porte Australie Est sonnera officiellement la fin de l’Océan Indien.

Cap maintenant sur le redoutable Cap Horn.

L’océan pacifique c’est une étendue de plus de 166 millions de kilomètres carrés.

Cet océan qui sera pendant près de 3 semaines le terrain de jeu de nos navigateurs solitaires.

Vendée Globe 2012: L’Atlantique Sud et les Sables d’Olonne

Mardi 22 janvier 2012:

François Gabart est en tête avec 150 miles d’avance sur Armel Le Cléac’h.
L’anticyclone des Açores promet de belles options tactiques.

Néanmoins l’arrivée pour ces deux là risque d’être musclée, un mer forte, des grains à plus de 40 nœuds, des cargos ainsi que des bateaux de pêcheurs à éviter, dixit Michel Desjoyaux qui disait à peu de mots près « Il n’est pas exclu que ces marins battent sont records de 2008 ainsi que la barre fatidique des 80 jours du fameux trophée Jules Verne »

Un bel exploit pour des multicoques menés par des solitaires. Ce Vendée Globe 2012 aura été intraitable et les conditions météorologiques avec un vent maniable mais soutenu tout au long de la course, auront permis un sprint du début à la fin.

Jean-Pierre Dick est quant à lui hors course, il vient de perdre sa quille après 70 jours de mer…
Un coup dur pour ce skipper qui a fait quasiment toute la course en 3 ème position…

Vendée Globe : Mardi 8 janvier 2013
François Gabart creuse l’écart désormais 100 miles séparent les deux skippers.

Bernard Stamm alors 8 ème va se faire ravitailler en mer ce qui l’exclura définitivement de la course.

***** précédemment *****

Voilà depuis le début janvier 2013 les premiers de la flotte sont déjà rentrés dans la dernière partie du parcours.

Pour rappel il y a du la descente de l’océan Atlantique, la traversée de l’océan Indien, la traversée de l’océan Pacifique, maintenant que le Horn est passé on peut respirer. Et voilà la dernière partie, le dernier acte, sans entracte, de cette course en solitaire.

Toujours en difficulté face au jury du Vendée Globe 2012 – 2013, Bernard Stamm, a percuté un OFNI (objet flottant non identifié) ce qui le privera d’ici quelques jours d’électricité à bord…
Comment fera-t-il pour signaler son arrivée via le système Ais lors du passage du Horn?

En tête de la course François Gabart et Armel Le Cléac’h sont toujours au coude à coude.

Jean-Pierre Dick, sur Virbak est toujours en embuscade en 3 ème position.
La roulette russe du pot au Noir reste pour lui son dernier espoir de remporter la course… Même si l’on a rarement vu des renversements de situation à ce moment de la course, on souhaite à ce gentleman des mers un peu de réussite…

Vendée Globe 2012 : l’arrivée aux Sables

3 février 2013:

Initiatives cœur le bateau de Vincent de Broc a connu une avarie à 2600 miles de l’arrivée au large des Canaries.

Virbac a perdu sa quille la semaine dernière …

___________________________________

François Gabart arrive donc aux Sables un samedi dans des conditions difficiles ( les mauvaises langues diront les premières vraies conditions difficiles de toute sa course), la ligne est franchie vers 14 heures.
Des milliers de personnes se sont déplacées pour accueillir le vainqueur du Vendée Globe édition 2012-2013.

 

Nous attendons donc les 11 prochains!

Armel Le Cléac’h est attendu vers 20h.

Arrivée imminente pour François Gabart
#vendée globe 2012

Plus que! 900 miles

François Gabart n’était pas forcément celui à qui on pensait pour se trouver en si bonne position après plus de 75 jours de mer…

Les Sables d’Olonne en ligne de mire

Parole de marin François Gabart ne prendra pas de risque sur ces derniers jours de mer.
Les plus optimistes parlent d’une arrivée ce samedi!
Peut-être dimanche? Idéal pour le publique… Ça va être de la folie à l’état pur. Un choc !

Armel le Cléac’h est en embuscade et doit allumer comme un taré pour espéré recoller…

150 miles en 48h? Un défi fou que le breton c’est déjà lancé…

Une arrivée au sprint! Que le meilleur gagne.