Escale de nuit

Escale de nuit - blog voyage
escale de nuit a l’abri dans une cala corse

 »Aussi loin que je me souvienne », les escales de nuit ont toujours représentées pour moi une source d’inspiration infinie. L’obscurité confine au néant, les lueurs de la nuit rappellent l’infini. La pleine Lune et une nuit étoilée sauront faire renaître en vous la joie et l’espérance. On comprend alors qu’après la nuit et l’obscurité viennent le jour et la facilité.

Le soleil n’est pas une illusion, même s’il se fait attendre trop longtemps. Ici la pleine lune nous permet de passer la nuit à bord du voilier en toute sérénité Par contre lorsque la nuit devient noire et obscure on peine alors à se frayer sa route entre les rochers, il faut savoir rester maitre de soi, trouver les bons amers, faire confiance dans les instruments, le sondeur, le gps, les balises. En recoupant tous ces éléments on approche résolument d’une escale de nuit. La côte sombre devient inhospitalière, impossible de savoir à quelle distance précise se trouve la terre…

Je me souviens avoir préféré faire escale dans une baie Corse plutôt que de rentrer m’amarrer dans le port de Bonifaccio. Trop de tracasserie à minuit passé. Le mouillage forain, tel des vagabonds nous va mieux. L’escale de nuit dans les ports quant à elle, réserve souvent de belles surprises, facilitent les rencontres entre gens de mer et permet de dormir en toute sécurité. En un mot c’est la sérénité, presque rien ne pourra vous arriver.

Un rêve, une envie, l’escale de nuit à Porto Cervo est un moment magique mais une escale de nuit est avant tout un moment éphémère.

« Avant chaque voyage il y a la mer à traverser, avant chaque rêve il y a la nuit à traverser »